0 comments for “Images tagged "mental"

  1. Denis Cadamuro
    20190122 at 17:59

    ? oui, je regarde aussi ce sujet depuis quelque temps. Bel article !
    C’est la troublologie à la mode dans ce post-modernisme actuel.
    à partir d’aptitudes apparemment non souhaitées, la société les dérive des troubles, ce qui est cohérent avec la médiocratie en cours;

  2. wergosum
    20180617 at 14:09

    There’s ore than one link between the Kindle and China! Refer to this article in the Guardian!

  3. wergosum
    20180510 at 22:01

    Voici un texte “à l’envers” qui n’est pas triste:

    Chanson connue, à l'envers

    Voir: http://www.whatsmyip.org/upside-down-text-flipper/

  4. Juline
    20180308 at 12:41

    Bonjour,
    je viens jeter un coup d’oeil sur votre site car j’ai un exposé a faire en histoire-géographie sur l’émigration Irlandaise et une question me tracasse:
    -Vos références bibliographiques me paraissent douteuses puisque vous dites que vous vous êtes aidé de l’article de Bourke Lambert,qu’il a écrit en 1993 et celui de Adam Smith, qu’il a écrit en 1992. Pourtant ces deux personnes (l’une biologiste britannique et l’autre philosophe et économiste écossais des Lumières) sont morts en1842 et 1790. Alors pourquoi dites-vous qu’ils ont faits ces articles en 1993 et en 1992 ?
    -Et pouvez-vous me dire quand avez vous faits le graphique sur la population en Irlande et au Sud du Royaume-Uni de 1820 à 1880 (en millions)?

    Merci d’avance.

    • 20180308 at 15:56

      Bonjour à vous, Juline!

      ll n’est question nulle part de Bourke Lambert mais de Bourke et de Lamb. Je ne sais pas si votre commentaire ou humoristique ou sérieux, mais à tout hasard, voici des infos sur Austin Bourke, très célèbre météorologiste irlandais décédé en 1995. Hubert Lamb est, quant à lui, un des climatologues britanniques les plus connus du XXème siècle (voir ici). Il est décédé en 1997. Je donne les dates de décès pour confirmer que deux ans avant la mort du premier, ils étaient encore en vie tous les deux et donc tout à fait à même d’écrire un livre conjoint.

      Quand à Monsieur Smith, il s’agit pas de Adam mais de Roger, et comme pour les innombrables Dupont, Dupond, Martin et Bernard, l’histoire ne dit pas leur lien de parenté.

      Pour terminer, le livre de Bourke et Lamb est disponible dans son intégralité ici: La figure 15 est à la page 48.

      Très amicalement, et profitez du beau temps sur la Côte d’Azur!

      • Juline
        20180309 at 12:37

        Merci pour votre aide qui m’a été pour le moins très instructive.
        Pouvez-vous quand même me répondre sur ma deuxième question:
        “-Et pouvez-vous me dire quand avez vous faits le graphique sur la population en Irlande et au Sud du Royaume-Uni de 1820 à 1880 (en millions)?”

        Merci encore

      • 20180309 at 13:04

        La date? Mais qu’est-ce ça peut bien faire???
        Ce billet est un vieux machin recyclé utilisé pour un cours à l’Université de L. en 1997-98. Quand je l’ai publié, j’avais l’intention d’en faire qelque chose de plus sérieux un jour ou l’autre. Le tableur dans lequel j’ai fait ce graphique est du 2008-07-23 à 13:42:07. Ne pas oublier les secondes, SVP. La seule chose qu’on puisse dire avec certitude, c’est que le graphique est postérieur à la publication de Bourke et Lamb, soit 1993.

      • Juline
        20180309 at 12:44

        Et dernière question, qui est Roger Smith? Sur Internet je ne trouve pas mais on me dit que c’est un acteur!

      • 20180309 at 13:13

        A dernière question, dernière réponse, comme dit le proverbe!
        “Mon” Roger Smith, c’est celui-ci, mais il y en a plein d’autres.
        W

  5. 20180222 at 11:04

    The discussion is not over. See the following article “Genes of ‘extinct’ Caribbean islanders found in living people” on this link: https://www.sciencemag.org/news/2018/02/genes-extinct-caribbean-islanders-found-living-people

  6. stefan manolescu
    20171211 at 13:32

    Very useful insights concerning the crop forecast science (and indeed…art).
    Also the book Agrometeorological Cereal Yield Forecasting in Morocco

    Best Regards

  7. Wergosum
    20170422 at 13:55

    According to this web site http://www.campera-es.com/company, the quote is from “The World As I See It” (1949)

  8. CG
    20161228 at 12:41

    Et Trump, ne mesure rien moins que 1.91 m !
    Il ne pouvait que l’emporter.CALLE MACE

    • 20161229 at 14:21

      Comme c’est la première fois qu’il y avait un candidate femme (dit aussi “candidate”) je pensais que, peut-être, nous aurions un effet “hauts talons” qui aurait permis de combler la différence entre Clinton et Trump.

  9. Diego
    20161017 at 20:30

    Votre billet est pour le moins intéressant. Je pense depuis longtemps que cette famine pourrait être corrélée avec le phénomène el niño… cela constituerait une belle étude.

    • 20161019 at 12:08

      El Niño? Je ne sais pas mais je ne crois pas: le signal El Niño est assez faible en Europe. Par contre, les conditions humides qui ont prévalu ces deux années-là sont très bien étudiées du point de vue synoptique. Essayer de trouver cet article: WIREs Clim Change 2016, 7:433–447. doi: 10.1002/wcc.395 (Climate and famines: a historical reassessment. Philip Slavin). Si vous m’envoyez un petit mot je peux vous le faire parvenir.

  10. Guy
    20160330 at 12:32

    > Mais les bonnes intentions n’ont pas empêché le recyclage du système scolaire pour les besoins grandissants de “conformité”

    Il y a en fait une misère inhérente aux bonnes intentions.
    Elles portent en elles-même tout l’impensé de leurs auteurs, et n’ont pas besoin d’un ‘recyclage’ pour développer des effets étrangers à la conscience, mais pas à l’inconscience, de leurs auteurs.

    • 20160330 at 13:02

      Assez curieusement, j’ai même l’impression que qu’est comme ça que procède l’évolution. Quand les plumes sont apparues chez les dinosaures, elles servaient sans doute seulement à faire joli ou à impressionner les dames. Par la suite, elles ont servi à tenir chaud et pour finir, à voler. Le vol est un effet secondaire. C’est le fameux spandrel de Gould (http://wergosum.com/god-explained/, https://fr.wikipedia.org/wiki/Trompe_%28biologie%29) dont je viens d’apprendre sur Wikipedia qu’il s’appelle “trompe” en Français. C’est aussi comme ça que fonctionnnent nombre d’innovations. Elles existent parfois depuis longtemps, et quand les conditions s’y prêtent, elles explosent. Je crois que c’est aussi la raison d’être de la polyallélie: des caractères qui varient sur une grande amplitude, et puis un jour il y en a un qui donne un avantage sélectif.

  11. 20160330 at 12:01

    Ce que j’en avais compris est qu’à l’origine le Roi de Prusse était gêné parce que la seule classe sur laquelle il pouvait compter pour faire le travail de clerc, comptable et autres fonctionnaires nécessaires aux rouages de l’État, était la noblesse. Eux seuls recevaient l’instruction nécessaire, dès la petite enfance. Mais, la noblesse manquait de respect pour le bouffon sur le trône, sans doute parfois pour de bonnes raisons. Il a donc été fondé des écoles pour donner l’éducation nécessaire à des enfants qui n’étaient pas nobles. Dans ces écoles, il était endoctriné que le Roi était infaillible et que son commandement devait être exécuté à la lettre et en toutes choses. Il semble que des aspects de ces écoles étaient criticables, genre violence et sectarisme. Les humanistes mentionnés dans le billet sont les personnes qui auraient retravaillé ce système scolaire, pour lui donner une forme qui serait reconnaissable actuellement. On venait de l’étranger pour voir ça et les visiteurs américains ont été babas de l’obéissance dont faisaient preuve les enfants.

  12. Jacques
    20160327 at 01:33

    J’oubliais of course la Hausfrau : les 3 K : Kinder, Küche, Kirche… et la boucle est bouclée ! Un système solide !

  13. Jacques
    20160327 at 01:31

    Il me semble que le premier objectif était de soutenir et développer le ‘despotisme éclairé’ ce qui, bizarrement, exigeait de développer une armée performante (les éclairs des sabres, du soleil sur les casques et les cuirasses soulignent le côté ‘éclairé’ du despotisme) : puis on s’est rendu compte que cela exigeait une industrie et une standardisation… La chronologie est logique. A cela s’ajoute le problème du protestantisme qui reconnait l’individu et là la quadrature du cercle a un peu coincé. Par contraste en Angleterre, l’accent étant mis sur le mercantilisme, il fallait un système éducatif qui primait l’individu sur l’Etat et la promotion des ‘3 Rs’ : Reading, Riting and Rithmetic’ ! La France en retard sur l’industrialisation et le commerce avait moins besoin de gens éduqués. Il fallait une population rurale pour fournir les troupes nécessaires à la colonisation…
    Le billet de René, à partir de l’exemple du bulletin de Joly mériterait de développer davantage le besoin de promouvoir l’importance de la religion (sabre et goupillon) qui confirme bien la finalité ‘serviteur de l’Etat’ de l’éducation. La Hausfrau en contrepartie devait pondre. Le triangle : école, père/mari fonctionnaire et sa femme/Hausfrau/Mutter suffisamment éduqués devaient assurer l’encadrement des petits et les « élever » suivant les besoins de l’Etat.

  14. Guy
    20160327 at 01:29

    Intéressant!
    Les sources prussiennes tendraient à donner une prééminence aux impératifs étatiques sur les besoins de l’industrie, qui sont postérieurs.

  15. 20160224 at 13:46

    Pas un commentaire, mais service coquille:
    – ” Le mildiou a touché de même le sud de l’Angleterre, le nord de la France, la Belgique , les Pays Bas et l’Allemagne, où elle est bien documentée notamment grâce aux chroniques communales. ”
    ‘elle’ ?
    – pas d’espace avant la virgule de ‘Belgique’

  16. 20151024 at 04:52

    Je suis déçu que ce soit la taille qui semble déterminante.

    J’ai toujours cru que je ne pourrai jamais être président des Etats-Unis parce que j’étais incapable de répondre à des questions de journalistes tout en faisant mon footing.

    Comme quoi nous sommes peu de chose.

    Ne te laisse quand même pas étreindre par de trop fortes angoisses métaphysiques.

  17. FK
    20151024 at 04:47

    Merci pour cette pièce, très intéressante. Au Royaume du Rwanda, la différence entre les rois (et leurs entourages) et le reste de la population était devenue tellement prononcée que certains y voyaient plutôt des origines ethniques différentes. Était-ce peut-être le résultat d’une sélection d’élites sur une très grande période (presque 1000 ans en effet)?

    Pour revenir aux stars elles-mémés, on voit en fait une réduction de la variance dans les tailles des candidats présidents au cours du temps. Certes la différence entre la taille des présidents et la moyenne de la population tend a se réduire aussi, les tendances que l’on voit sur la figure 2 s’interprètent dans la logique que les “petits” n’osent plus se présenter comme candidat !!

    La question du “Pourquoi” dans le titre du post ne me semble pas totalement traitée. “In a nutshell: the tallest people are tall because they grew up in more favourable environments than the rest of the population; they are also in better health, enjoy greater wealth and a higher level of education.”. OK. Nos amis Dinka devraient diriger l’Union Africaine, et concourir contre les Suédois pour les postes a l’ONU !!

    Un aspect qui me semble important dans le cas des USA, c’est que la campagne présidentielle comporte une grande partie de débats et discours publics qui font jouer énormément l’apparence des candidats. Cela se voit de plus en plus, car les “petits” n’ont plus aucune chance avec la diffusion directe des images sous tous les angles.

    Il me semble que, en France, ou la réussite d’un candidat dépend plus du soutien du parti, la différence de taille (!) entre les présidents et la population est probablement nulle, voire négative avec les deux derniers qui tirent la moyenne vers le bas!! Un sujet pour le prochain post???

  18. Dr. Muhammad Hanif
    20151010 at 03:11

    We all love to criticize Americans.This is the biggest world wide entertainment I have seen so far. And if you criticize American Presidents,it is superb.

    When they score 353 nobel prizes, they will go the way they like.Is it not too wild?

    People have criticized the American presidents for various reasons and have used different criterias, but your criteria to use a measuring tape to criticize American presidents is unique of all. Mr. Gauss never knew that you will make an invaluable and excellent use of his techniqu .

    Rene! You deserve a Nobel prize for this innovative criticism.

  19. Wergosum
    20150623 at 11:52

    In a land of steep mountains, marrying down socially meant marrying up physically – off the fertile valley floor and into the punishing hills.

    Quote from http://www.bbc.co.uk/news/resources/idt-dd0e6fd5-12fc-4a4a-a0eb-4ef064900f92

  20. 20150517 at 05:02

    Un an après, on continue à s’interroger! La grande manifestation, c´est, d’après Emmanuel Todd

    http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/160515/sur-l-esprit-du-11-janvier-le-debat-todd-badiou

    l’union du centre socialo-UMPiste désormais indiddociables, sans repères, qui a peur de son ombre, de son absence de religion, de projet et d’avenir!

    R.

    Voir: http://www.amazon.fr/Qui-est-Charlie-Sociologie-religieuse/dp/202127909X/ref=sr_1_1/277-9961221-2293353?s=books&ie=UTF8&qid=1431839514&sr=1-1&keywords=emmanuel+todd

  21. H&G
    20150314 at 03:59

    Et les Belges sont d’autant plus bêtes d’avoir annulé que c’est la Monnaie de Paris qui produit les médailles relatives au bicentenaire de la bataille de Waterloo. Il parait que la pièce proposée aux touristes,à Waterloo, depuis 2014 est frappée “Monnaie de Paris” et que celles qui seront proposées à Waterloo cet été, représentant Napo,Blücher et Wellington sont toutes produites à Paris.

    L’argent n’a pas d’odeur,c’est bien connu! Les pièces en euros et les médailles commémoratives sont deux services parallèles de la monnaie de Paris.

    Mais il parait qu’il y a déjà eu un précédent. La France, depuis 2014, envisageait une pièce de 2 euros pour commémorer le 500e anniversaire de la bataille de Marignan, mais que la Commission Européenne s’y est opposée, il y a un mois, suite à une “pression de l’Italie”.

    Pour ne pas tout perdre,la Belgique envisage l’idée d’une médaille qui utiliserait la gravure de la pièce. Mais il y a quand même déjà 175.000 pièces d’euros produites, ainsi que des coffrets commémoratifs, dont coût 50.000 euros.

    Pour vous faire rire un peu plus: quand de Gaulle, Mitterand et Chirac se rendaient en visite officielle à Londres, ils demandaient à chacune de leurs visites qu’on recouvre les fresques murales de Waterloo et Trafalgar de la galerie royale de Westminster !!

    • 20150314 at 04:09

      Merci pour l’info sur la pièce commémorative de Marigna-1515! Je l’ai ajoutée dans le texte. Pour Waterloo et Trafalgar cachés lors des visites de présidents français, vous avez une source ou d’autres détails?

  22. elisabeth
    20150313 at 06:22

    vive l’Europe ! et quand on parle “Europe” il faut dire France et Allemagne, les autres pays sont quantité négligeable, et n’ont qu’à se rallier aux diktats des super- héros.CQFD

  23. Riad
    20140815 at 20:40

    Dear René,

    Thank you very much for your efforts to popularize the agro-meteorological science. What I’m going to write, is not directly related to the rules that you just mentioned but it must be said to the adventurers who want to engage in predicting crop yields. In general, whatever the prediction you make at the country level, there are few people who can contradict you because nobody has reasonable means to achieve a comprehensive assessment. You will also note that the figures you provide do not make policy makers happy. You will also notice that the quality of your predicted yields will be swallowed up by the enormity of the area estimation error, so that ultimately the production figures will have no relationship with your work. Conclusion: arm yourself with your skill and patience to fight against the skeptics and politicians, even with the best science in the world. But ultimately, they will recognize your skills through your methodological approach. The three rules of René Gommes are a very good start for beginners and not so beginners.

    Riad

    • 20140817 at 04:34

      Many thanks, Riad, for the comments and for being my most faithful reader! You are quire right, actually. Maybe the first rule should be “Be patient with all your customers and keep trying”.

  24. wergosum
    20140615 at 04:22

    I just updated the chrono section in http://wergosum.com/?page_id=2761 with a rather interesting book on 20140420 (The Origin of Indo-European Languages, Franco Rendich, 2013). Here are two quotes.

    Loc. 344-47: “He who creation came from, may have decided on it himself. Or else not. He who watches from high heaven might know its origin. And perhaps not”.
    As can be seen, this hymn ends with some questions and with a clear uncertainty as to the origin of Creation and the role performed by the Creator. These questions and this doubt will open the way to Indo-European metaphysics by stirring the conflict between science and faith. They still exist even today, from the depth of Vedic myth, and they transmit to us their message of sensitivity and intelligence.

    Loc. 1118-25: The two oceans invented the gods and gave them names to make manifest to mankind the divine prerogatives of the waters. The theological project of the cosmic waters is now clear on all points. It had been the waters that had conceived Varu?a, Indra and the N?satyas, created in their image and likeness, by inserting their symbol in their names—the consonant n [na]. The crowning proof of what I have heretofore stated is found within the Sanskrit term “n?man”, which “nomen” comes from in Latin and nome in Italian, which means “thought [man] of the waters [n?]”.

  25. wergosum
    20140429 at 12:25

    Hello Anthony… your comments seems to be a genuine one. I’ll drop you a line and see if I can give you more details.

  26. Anthony Egeru
    20140428 at 17:06

    This is very useful paper. The paper has solved a lot of challenges I had with understanding the Miami model. It is written in plain English, removing all the technicalities that make beginners in the field to easily progress. Thank you so much. However, my challenge is that I would like to cite it in my work. How do I proceed. Kindly assist.

  27. wergosum
    20140419 at 04:50

    On 20140419 I got a comment to this webpage, which I’ll allow (below) in a minute. I first thought it to be spam, but I now have some doubts… after looking up the “Grainboard” website (http://www.thegrainboard.com/). To start with, the website became active in July 2013 and publishes very “soft” and completely unrelated material. How to describe it? Maybe “grey” or “neutral” is the best word. Why would a website publish unrelated and uninteresting stuff. What’s the purpose?

    Interestingly, there is now an “About us” link, which includes the following information:

    The Grain Board website was created to help share knowledge to those who seek anything from the small grains that fill the gaps in what we need to know to the large segments, the new discoveries so to speak. We offer a wide range for you to search from. The site was designed to be useful in finding the very best advice and current information on helping you succeed in your business or educational pursuits. We will direct you to the very best online resources. We realize that YOU insist upon the most effective ways and means of obtain facts, we offer you no cost smart critical reviews and resources of the finest information available today.

    Well, if that’s not “neutral”… But there is more:

    We really do not suggest any particular solution. Rather, our site is made to provide impartial advice in order to aid users in making an educated selection.

    This comes very close to a reply I wrote to another (obviously spam) comment received to the Mixing oil, water and food in Saudi Arabia post (the comment is the one published on 20130819 at 04:26): I have always wondered to what extent is it possible to write a text that says nothing, that has no discernible information (beyond implicit meta-information) while maintaining a logical structure apparently produced by a functioning mind.

    My personal feeling is that we just cannot maintain a high level of abstraction before we come down to earth again. And that’s specifically because we think in terms of physical categories and allegories: we sometimes have heavy feet, or I can take a weight off my mind, or I can do something light-heartedly… Clearly, these expressions have nothing to do with the laws of gravity; instead, they go back to the very early days when we humans started expressing our feeling, but resorting to terms borrowed from the familiar physical world.

    Somehow, it’s the words themselves that add substance because of various connotations. As if the empty and immaterial container (the text) were filled from the walls. It’s not unlike inventing a clay pot: something around nothing. Clearly, whoever invented the clay pot was a genius to have grasped this concept. This is very much what I say in another post about Naming the invisible: if you are confronted with something you don’t know or understand, just give it a name. It makes the unknown thing much tamer and familiar: now we can start using the thing. It is as if the language created the substance.

    Let’s come back to this concept of “text without a meaning.” The Grainboard website achieves his “nothingness” using another technique: actually talking about some substance, but doing so very superficially, cutting out all angles that might attract the attention of a chance visitor, to remain as grey and unobtrusive as possible. It’s fascinating! Is it intentional? And who’s behind it? Is someone doing an experiment in semantics?
    The WordPress email informing me about the post has the following

    information: E-mail : XXXX@yahoo.com
    URL : http://YYYY.wordpress.com/
    Whois : http://whois.arin.net/rest/ip/zz.zz.zz.zz

    The URL points to a site that exists; the look and the wording confirm the science fiction connection. There a link to leave a comment, and several other links that I hesitate to activate without taking some precautions. Unfortunately, I recently had to switch to windows from linux and I do not trust the new computer: It just does too many things in my back (note another allegorical expression).

    The Whois link tells me that the Net Type is allocated to the Asia Pacific Network Information Centre, but the APNIC site does not provide additional info. It does bring us closer to China, though!

    One of these days, I’ll drop them a line and ask. That will probably clarify much of the issue, while at the same time losing the fascination that was attached to the original “Grainboard”, and that’s Sad and kolenopreklonennogo. Crushed!

    PS 1: the new “Grainboard” site even has a privacy policy. Read it (to the end)!

    PS 2: the comment below had a link that apparently downloads some files. I have deactivated the link pending a closer examination.

  28. wergosum
    20131218 at 10:32

    Sometimes truth and reality overlap, as in the picture below: the end of the dream!


    Source: http://www.huffingtonpost.ca/2013/12/14/santacon-vancouver-2013_n_4446904.html?utm_hp_ref=travel&ir=Travel

  29. rene gommes
    20131213 at 03:32

    Voici quelques commentaires relatifs à Copernic, un programme pour Windows qui fonctionne à peu près comme RECOLL. Une fois qu’on a indixé les fichiers, l’indexation se produit au coup par coup et de façon non-intrusive. Autre avantage: les recherches sont simples, le programme accepte AND, OR, NEAR et les parenthèses, et les résultats peuvent ensuite être filtrées par type de fichier, date etc. Je sais que commentaire ressemble à une pub pour Dash (merci, Dash!), mais c’est comme ça que je vois ce logiciel. Il coûte 68$ (TVA comprise) dans la version complète, nécessaire si vous avez plus de 75000 fichiers.

    Je disais que RECOLL est “à peu près équivalent” à COPERNIC: pls flexible pour l’indexation mais plus compliqué pour les recherches (plus flexibles aussi, évidemment, mais ce n’est pas utile) et on ne peut pas filtrer les résultats. Parmi les autres, les outils fournis par Windows sont lamentables. Google Desktop, qui est mentionné dans ce billet n’est pas mal, mais comme presque tous les trucs google, il n’a jamais éte mis à jour. C’est la technique Google: on lance un produit. Si le succès est planétaire et immédiat et la croissance continue, on investit, sinon, on abandonne. Il faut voir le site sur wikipedia, qui a manifestement été préparé par Google. J’ajoute aussi que Google Desktop avait une version linux! Parmi les 13 programmes fournis dans cette liste, il y en a 13 pour windows, 9 pour linux et 4 pour Mac.

    Google Desktop avait d’autres caractéristiques typiques de cette Maison: on prend l’utilisateur pour un imbécile en prenant les décisions pour lui; en classant, par exemple, les résultats de la recherche par “relevance” (pertinence?)… mais sans jamais expliquer comment ce concept se définit. J’avais essayé d’obtenir des infos, mais on ne m’a jamais répondu. Google Desktop avait un autre énorme défaut: on pouvait sélectionner où on veut faire la recherche: le disque dur et/ou le web et/ou le courrier électronique, si je me souviens bien. Même si on “dé-sélectionnait” le web, Goggle Desktop essayait et ré-essayait sans cesse (comme l’ouvrage sur le métier!) de se connecter au web… C’est cette caractéristique qui a fini par avoir raison de ma patience!

    • wergosum
      20131214 at 10:03

      Evidemment, Copernic n’est pas exempt de défauts. Par exemple, on ne peut pas arrêter l’indexation ou n’effectuer celle-ci qu’à la demande. Autre défaut: “désinformation” est trouvé par “information” entre guillemets!

    • 20140517 at 22:43

      I have run into problems with Copernic around Easter, with they took a very long time to fix. I needed a working search engine and tried some other programmes, eventually settling for dtSearch. For professional use and searching mostly text files, the programme is better than Copernic. Here are some of the reasons

      * possibility to use synonyms (search “war” and find “guerra” and “conflict”; search for Africa and find “Algeria”, “Angola”, “Benin”…)

      * control over stopwords (which results in much smaller and efficient indices); there’s also the possibility to exclude numbers: As I have many datafiles, this is a very useful option.

      * finds folders (Copernic doesn’t)

      * less exotic interface, but I agree that’s very subjective

      * option to search files by specifying which extensions to include OR to exclude (Copernic has only the second)

      * several separate indices, which can be updated separately too

      * better search options (proximity search)

      * visualisation of keywords

      * significantly faster updating of indices

  30. wergosum
    20131116 at 13:08

    Elisabeth vient de m’envoyer ceci:
    UN B34U JOUR D’373,
    J’37415 5UR L4 PL4G3 37 J3 R3G4RD415 D3UX J3UN35 F1LL35 JOU4N7 D4N5 L3 54BL3.
    3LL35 CON57RU15413N7 UN CHÂ734U D3 54BL3, 4V3C 7OUR5, P4554G35 C4CH35 37
    PON7-L3V15. 4LOR5 QU’3LL35 73RM1N413N7, UN3 V4GU3 357 4RR1V33 37 4 7OU7
    D37RU17, R3DU154N7 L3 CH4734U 3N UN 745 D3 54BL3 37 D’3CUM3.J’41 CRU QU’4PR35
    74N7 D’3FFOR7, L35 F1LL37735 COM3NÇ3R413N7 4 PL3UR3R, M415 4U CON7R41R3
    3LL35 COURRUR3N7 5UR L4 PL4G3, R14N7 37 JOU4N7 37 COMM3NÇ3R3N7 4
    CON57RU1R3 UN 4U7R3 CHÂ734U. J’41 COMPR15 QU3 J3 V3N415 D’4PPR3NDR3 UN3
    GR4ND3 L3ÇON. NOU5 P455ON5 UN3 GR4ND3 P4R713 D3 NO7R3 V13 4 CON57RU1R3 D35
    CHO535 M415 LOR5QU3 PLU5 74RD UN3 V4GU3 L35 D3MOL17, L35 53UL35 CHO535 QU1
    R3573N7 5ON7 L’4M1713, L’4MOUR 37 L ‘4FF3C71ON 37 L35 M41N5 D35 G3N5 QU1 5ON7
    C4P4BL35 D3 NOU5 F41R3 5OUR1R3.